La propriétaire d’un immeuble parisien à l’abandon menacée d’expropriation

Errard, Guillaume
/ Capture d'écran via Google Maps

DOCUMENT - Le maire du VIe arrondissement de Paris réclame l’expropriation de la propriétaire d’un immeuble inoccupé depuis le début des années 2000 dont l’état se dégrade de jour en jour.

Une pharmacie murée et un immeuble de cinq étages inoccupé depuis 17 ans. Au 69, rue de Sèvres (VIe arrondissement de Paris), en face de la Grande Épicerie du Bon Marché, l’ambiance n’est pas au beau fixe. «Cette adresse est bien connue des services de la Ville. C’est un immeuble vacant», explique-t-on à la mairie de Paris. Il y a près de dix ans, le bâtiment de 250 m² avait déjà fait parler de lui.

Du printemps 2008 à juin 2009, il a été squatté par le collectif Jeudi Noir qui militait pour la réquisition de logements parisiens vides. La propriétaire, une dame octogénaire résidant en Belgique, l’a attaqué en justice, «alors que les occupants payaient le loyer» affirme la mairie. Qualifiée de «procédurière» par le maire du VIe, la maîtresse des lieux a réclamé 460.000 euros de dommages et intérêts au motif qu’elle aurait été empêchée de louer l’immeuble. Les squatteurs ont finalement été condamnés à verser 90.000 euros.

» LIRE AUSSI - Ce que vous devez savoir si votre logement est squatté

Aujourd’hui, l’état du bâtiment se dégrade de jour en jour. Le 21 décembre 2018, le maire LR du VIe Jean-Pierre Lecoq a envoyé une lettre à la direction du logement et de l’habitat que Le Figaro s’est procurée. L’édile réclame qu’elle engage une procédure d’expropriation de la propriétaire, «au titre de l’abandon manifeste». Selon l’article L2243-3 du Code général des collectivités territoriales, le maire peut également s’exécuter. Or, une telle démarche ne peut être menée que si un état de péril a été prononcé. «Le service technique de l’habitat, qui gère la question d’insalubrité des logements, s’est rendu sur place fin décembre. Il semblerait que l’immeuble ne soit pas en état de péril», explique la mairie de Paris. Une version confirmée par le maire du VIe. «Cet immeuble fait quand même (...) Lire la suite sur Figaro.fr

Êtes-vous sûr de louer un logement décent?