La proposition choc d'Éric Woerth en faveur des propriétaires de résidence secondaire

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

À huit mois de la présidentielle, les différents partis sont en ordre de marche et lancent leurs propositions en vue parfois des primaires qui vont se tenir d'ici la fin de l'année. C'est le cas des Républicains, réunis à La Baule pour leur université d'été, comme le souligne Ouest-France. Et samedi c'est un ancien ministre, Éric Woerth, qui a attiré l'attention en faisant une proposition choc, pour répondre, pense-t-il, aux abstentions qui ont caractérisé les dernières élections, en particulier les régionales et les départementales.

Depuis La Baule, l'ancien ministre du Budget a proposé un double vote aux propriétaires de résidences secondaires puisqu'ils "seront les seuls à payer la taxe d'habitation", ils pourraient donc "voter aux élections municipales sur leurs deux lieux de vie". Sa proposition vise à "faire évoluer nos modes de participation", plaide-il. Si sa proposition semble partir d'une bonne intention, elle a subi les moqueries de ses opposants, relate Ouest-France, à commencer par Matthieu Orphelin, le député écologiste du Maine-et-Loire : "Permettre aux riches de voter deux fois. Éric Woerth en pleine forme en cette rentrée avec des idées inédites pour refonder la démocratie", ironise-t-il.

Même réaction du côté de Maud Bregeon, porte-parole de LREM, qui lui propose aussi de "retirer le droit de vote aux jeunes et aux locataires pendant qu'on y est". Le député corse Jean-Félix Acquaviva parle d'une proposition "inconcevable socialement, culturellement, politiquement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'appel à la désobéissance civile d'un maire face au vaccin
Japon : l'utilisation du vaccin Moderna suspendue dans une région après des anomalies sur certains lots
L'étonnant retour de Benjamin Griveaux… à la télévision
Croissance, chômage, dette… “la vérité si je mens !”
Jeux paralympiques : renversé par un bus autonome, un athlète privé de compétition

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles