Propos racistes d'un député RN à l'Assemblée: Marine Le Pen dénonce "une manipulation politique"

Marine Le Pen s'exprime au micro de BFMTV le 8 novembre 2022 - BFMTV
Marine Le Pen s'exprime au micro de BFMTV le 8 novembre 2022 - BFMTV

Donner son analyse d'une polémique qui fait du mal à sa stratégie de normalisation. Marine Le Pen est revenue ce mardi sur les propos du député RN Grégoire de Fournas qui a lancé "Qu'il retourne en Afrique!" lors d'une question au gouvernement de l'insoumis Carlos Martens Bilongo.

"Ce qu'il a subi est une véritable manipulation politique", a jugé la patronne des élus RN à l'Assemblée nationale au micro de BFMTV.

La plus haute sanction

Le député, noir, interpellait l'exécutif sur "le drame de l'immigration clandestine", en évoquant le sort de 234 migrants actuellement sur un bateau de SOS Méditerranée qui cherche un port pour accoster.

Face au tollé suscité par cette sortie, Grégoire de Fournas assure de son côté que ses propos ont été déformés et explique avoir visé le "bateau" de migrants. Sans adresser d'excuses à son collègue, il s'est dit "navré de l'incompréhension" suscitée par ses propos dans un courriel.

Ces propos lui ont valu la sanction la plus élevée prévue par le réglement de l'Assemblée, soit la censure avec exclusion temporaire.

>>> Plus d'information à venir sur BFMTV.com

Article original publié sur BFMTV.com