Publicité

Propos jugés racistes contre un élu LFI : Grégoire de Fournas exclu pour 15 jours de l’Assemblée nationale

Grégoire de Fournas  a reçu la sanction maximale prévue par le règlement intérieur de l’Assemblée nationale. La présidente de l’Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet, a prononcé ce vendredi la censure avec exclusion temporaire contre le député du Rassemblement national (RN), qui sera interdit d’hémicycle pour 15 jours. La majorité des députés présents à l’Assemblée ont adopté cette sanction en se levant de leur siège, contre les élus du RN qui se sont opposés à cette décision en signe de solidarité à leur collègue.

« Un grave incident » selon Yaël Braun-Pivet

Le député RN de Gironde Grégoire de Fournas est dans la tourmente depuis jeudi après-midi, lorsqu’il a interrompu le discours du député de La France insoumise (LFI) Carlos Martens Bilongo, d’origine congolaise, qui abordait la situation du navire Ocean Viking, et des 234 migrants secourus, bloqué dans les eaux internationales. L’élu RN a en effet déclaré : « Qu’il(s) retourne(nt) en Afrique ! » Les députés LFI ont aussitôt dénoncé une forme de racisme de la part Grégoire de Fournas, l’accusant de s’être adressé à Carlos Martens Bilongo, tandis que le RN assure que l’élu parlait du bateau et des migrants.

Lire aussi - Propos raciste à l’Assemblée : le vernis se craquelle au Rassemblement national
Yaël Braun-Pivet a en tout cas dénoncé ce vendredi un « grave incident » qui l’a conduite à interrompre la séance de questions au gouvernement. Après s’être réuni et avoir entendu Grégoire de Fournas, le bureau de l’Assemblée...


Lire la suite sur LeJDD