Promo - La Peugeot 208 à 129 €/mois, bonne affaire ou pas ?

feedback@motor1.com (Yann Lethuillier)
Peugeot 208 à 129 €/mois

Lancée il y a quelques semaines, la nouvelle Peugeot 208 arrive. Décryptons son offre de financement la plus alléchante.

La nouvelle Peugeot 208, c'est la véritable star des nouveautés cette année, peut-être même plus encore que la voiture la plus vendue en France : la Renault Clio. Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison que le style évolue en profondeur par rapport à la précédente génération. Ce qui lui a valu d'ailleurs un très bel accueil de la part de la presse et des clients, la 208 se démarquant bien plus esthétiquement parlant. Les designers ont su actionner les bons curseurs pour plaire avant tout aux clients avec un dessin à la fois sportif et élégant, deux critères importants aujourd'hui pour celui qui veut vendre des voiture. Tout ça sans parler de l'intérieur, beaucoup plus original par rapport à la Renault Clio.

Nous pensions, de prime abord, que la 208 allait littéralement écraser la Clio sur bien des aspects. Contre toute attente, c'est plutôt l'effet inverse qui se produit. Bien loin de nous l'idée de refaire le match sur la route entre la 208 et la Clio, nous allons plutôt nous attarder sur une offre de financement alléchante qui concerne la petite lionne, à savoir une location longue durée à partir de 129 euros par mois. Comme une certaine Clio d'ailleurs. Alors, bonne ou mauvaise affaire ? Décryptage.

Quelle voiture pour ce prix là ?

Quand Renault se moque littéralement du monde avec une Clio à partir de 129 euros par mois avec un moteur essence de 65 chevaux, du côté de chez Peugeot, on est un peu plus sympa puisqu'on vous donne celui de 75 chevaux. De toute façon il n'y en a pas en dessous. Comme d'habitude chez les constructeurs français, la voiture sur l'affiche promotionnelle n'est pas celle de l'offre. Celle de l'offre, c'est une Peugeot 208 PureTech de 75 chevaux avec boîte manuelle à cinq rapports et en finition "Like", soit le niveau d'entrée de gamme. Celle de l'affiche est une belle 208 GT-Line avec les optiques à LED ou encore de belles jantes de 17 pouces.

En revanche, si on s'attendait encore à une couleur blanche commerciale pas vraiment jolie, la 208 en version de base est livrée de série avec la peinture métallisée "Jaune Faro". En termes d'équipements, nous retrouvons, de série, la climatisation, le freinage automatique d'urgence, le régulateur de vitesse, un écran tactile de cinq pouces ou encore les vitres et la lunette arrière surteintées. Du côté des choses moins sympas, le volant est dénué de boutons de raccourci, il n'y a pas de jantes mais de simples enjoliveurs de 15 pouces et, contrairement au 3008 où il est livré de série sur toutes les finitions, il n'y a pas d'instrumentation digital.

À ce tarif, la Clio à partir de 129 €/mois ne propose pas d'écran central tactile et même pas la radio. En revanche, en matière de sécurité, elle fait mieux que la 208 puisqu'elle intègre d'emblée l'assistant de maintien dans la voie ou encore l'allumage automatique des feux.

Sous quelles conditions ?

Il s'agit d'une location longue durée sur 49 mois et 40'000 kilomètres maximum. Cela représente environ 816 kilomètres par mois, soit un peu moins de 30 kilomètres par jour. Pour cette offre, il faudra également verser un premier loyer de 2400 euros. Contrairement à Renault, Peugeot ne soumet pas son offre à la reprise d'un véhicule. En revanche, la marque au Lion demande un premier loyer supérieur par rapport à Renault, qui réclame 1700 euros pour sa Clio. Comme la Clio, l'offre est valable du 1er au 30 novembre 2019. Elle sera sans doute reconduite par la suite, avec quelques petits ajustements peut-être.

L'offre concernant la 208 contient directement la garantie sur toute la durée de la location, l'entretien et l'assistance. Du côté de chez Renault, il faut opter pour le "Pack Intégral Renault" à un euro de plus par mois, mais qui intègre en revanche les prestations d'usures (en dehors des pneumatiques).

Combien ça coûte au final ?

Alors, bonne affaire ou pas ? Sur quatre ans, avec 48 loyers à 129 euros par mois et un premier apport de 2400 euros, cela représente 8592 euros, soit environ 55 % du prix initial de la voiture, qui est de 15'500 euros, hors frais d'immatriculation. C'est globalement plus onéreux par rapport à l'offre concernant la Clio puisque celle-ci réclame 7940 euros sur quatre ans. Cependant, le prix de base de la Clio est moins cher puisqu'il s'établit à 14'100 euros. Malgré un loyer similaire, la Peugeot 208 vous coûtera plus cher, la faute à une première mensualité plus élevée.

En revanche, en passant sur le moteur de 75 chevaux du côté de chez Renault, les mensualités passeront à 142 euros par mois avec un premier loyer de 2500 euros. Ce qui vous fait donc 9316 euros sur quatre ans au lieu des 7940 euros de la version 65 chevaux. De ce point de vue, la Peugeot 208 devient donc plus intéressante financièrement parlant à moteur équivalent.

N'oublions pas que cette offre est bien une location longue durée (LLD) et non une location avec option d'achat (LOA), vous n'aurez donc pas la possibilité de racheter votre voiture à la fin de votre contrat, ni même la possibilité de jouer sur le montant des mensualités en augmentant ou diminuant la valeur résiduelle, contrairement à la LOA. N'oubliez pas également qu'au moment de rendre la voiture, votre concessionnaire pourra vous facturer des frais de remise en état.

Les avantages de l'offre...

Le prix une nouvelle fois, car une voiture neuve relativement bien équipée mine de rien, pour 129 euros par mois, c'est assez avantageux. Mieux encore, Peugeot ne se contente pas de vous offrir un moteur ridiculement faible puisqu'il s'agit du moteur essence de 75 chevaux. Ce n'est évidemment pas un foudre de guerre mais c'est bien évidemment plus polyvalent par rapport au bloc de 65 chevaux de la Renault Clio d'entrée de gamme. Comprenez par là que vous n'aurez pas à vous poser de questions au moment de prendre l'autoroute. En plus de ça, la garantie, l'entretien et l'assistance sont inclus pendant toute la durée de votre contrat, de quoi rouler sereinement pendant quatre ans.

... et ses inconvénients !

Comme d'habitude, c'est le kilométrage qui cloche. Si la Clio de 65 chevaux est aussi proposée avec un contrat incluant 40'000 kilomètres, c'est un peu plus justifiable du fait que les clients ne feront sûrement pas de grandes distances avec un tel moteur. Avec les 75 chevaux de la Peugeot 208, nous pouvons envisager de faire plus de kilomètres. De ce fait, 40'000 kilomètres sur quatre ans, ce n'est franchement pas assez. Vous pouvez toujours négocier avec votre concessionnaire plus de kilomètres, mais attention, vous risquez de sortir de l'offre et les loyers peuvent s'envoler. N'oublions pas que la 208 proposée en question est livrée de base en jaune, une autre couleur implique une option supplémentaire et donc une sortie de l'offre promotionnelle.

À lire aussi