La « promo Covid » passe le bac

« Cas contact, j’ai eu au moins quatre semaines d’absence sur les deux dernières années et ma classe a fermé à deux ou trois reprises au cours de l'année dernière », raconte au « Point » Colin Champion, élève de terminale à Besançon.
« Cas contact, j’ai eu au moins quatre semaines d’absence sur les deux dernières années et ma classe a fermé à deux ou trois reprises au cours de l'année dernière », raconte au « Point » Colin Champion, élève de terminale à Besançon.

Plusieurs dizaines de protocoles, des semaines de cours par écrans interposés, des professeurs et desélèves absents à tour de rôle… Après plus de deux années scolaires suspendues à l'épidémie et des éditions 2020 et 2021 réorganisées (tout ou partie) sous le format du contrôle continu, les 523 199 élèves de terminale que compte le pays renouent cette année avec la grand-messe du baccalauréat et sa forme stricte d'oral et d'épreuves sur table.

S'ils ouvrent le bal de l'incontournable examen de fin de cycle avec les matières de spécialité (arts, biologie-écologie, sciences de l'ingénieur et autres, retenues parmi douze disciplines et comptant pour 32 % de la note finale) qui se tiennent pour la première fois depuis l'épidémie, ces candidats n'en demeurent pas moins parmi les lycéens les plus ébranlés par la crise sanitaire – le virus ayant rythmé l'intégralité de leurs années lycée.

À LIRE AUSSIBac : tout comprendre des épreuves de spécialité

« Compte tenu des nombreuses et successives absences pour maladie » et afin de « préserver l'égalité de traitement entre les candidats », le ministère de l'Éducation nationale accordait, en janvier dernier, un délai de deux mois de préparation supplémentaires pour ces épreuves – les plus déterminantes de l'examen – qui se tiennent ces 11, 12 et 13 mai. Celles de philosophie (15 juin) et du grand oral (du 20 juin au 1er juillet) demeurant, quant à elles, maintenues aux dates prévues.

« Il a fallu s'accrocher »

« Cas contact [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles