"On nous promet des prix et il n'y a rien" : les agriculteurs ont crié leur colère à Lyon

·1 min de lecture

Un rapport pour mieux rémunérer les agriculteurs a été remis ce jeudi au gouvernement, avec neuf propositions imaginées par Serge Papin, l'ancien patron de Système U. Parmi elles : la fin des négociations commerciales avec la grande distribution. À la place, Serge Papin propose des contrats pluriannuels avec un prix fixe pour les matières premières. Une rémunération plus juste, donc, que devait déjà garantir la loi EGalim, une loi promulguée en octobre 2018 avec pour objectif l'équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire. Le texte est jugé inefficace par les agriculteurs, qui ont manifesté ce jeudi à Lyon.

Vivre du métier d'agriculteur

200 tracteurs étaient réunis en milieu de journée place Bellecour, un spectacle impressionnant en plein centre-ville. C'est la preuve que la mobilisation du monde rural est forte dans cette région : la manifestation a rassemblé à la fois des agriculteurs du Rhône, mais aussi des départements voisins de l'Ain, de la Loire, de l'Isère ou de la Savoie. Tous réclament de pouvoir vivre de leur métier. Le mois dernier, les agriculteurs de Haute-Garonne avaient manifesté pour les mêmes raisons.

2
2

Pour cela, il faut qu'ils so...


Lire la suite sur Europe1