Promesses d'Emmanuel Macron à la Pitié-Salpêtrière : "Cette crise a prouvé que l'État nous est redevable et va devoir le prouver", prévient une infirmière

franceinfo

"Cette crise a prouvé que l'État nous est redevable et va devoir le prouver", avertit samedi 16 mai sur franceinfo, Juliette Richard, infirmière aux urgences pédiatriques de l'hôpital Robert Debré à Paris, après les propos tenus par le président de la République en visite vendredi 15 mai à la Pitié-Salpêtrière à Paris. Emmanuel Macron a dit vouloir "mettre fin" à la "paupérisation" des personnels soignants, promettant que l'État "sera au rendez-vous".

>> Suivez les dernières informations sur le déconfinement dans notre direct

"On espère surtout que ce ne sont pas des paroles en l'air ni des effets d'annonce (…) si rien n'est fait, la colère va augmenter alors qu'elle est déjà assez élevée", prévient Juliette Richard qui est aussi membre du collectif Inter-Urgences.

franceinfo : Les déclarations d'Emmanuel Macron ont-elles suscité de l'espoir chez vous ?

Juliette Richard : De l'espoir oui, car il a dit à plusieurs reprises qu'il comprenait notre situation. Nous, on espère surtout que ce ne sont pas des paroles en l'air ni des effets d'annonce. Le personnel hospitalier a vraiment perdu confiance dans le gouvernement. Il y a beaucoup de gens qui sont démotivés. On a besoin d'être rassurés.

Pour l'instant on est méfiants, on a peur que ce soit juste de la com'.

Juliette Richard, infirmière

à franceinfo

On est vraiment en attente de mesures fortes et immédiates notamment sur le personnel, les salaires et le (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi