Cette promesse de Boris Johnson met tous ses candidats dans l'embarras

Paul Guyonnet
Avec sa promesse d'embaucher 50.000 nouveaux infirmiers, Boris Johnson a mis tout son parti dans l'embarras. 

ROYAUME-UNI - “J’ai posé la question à ma fille de huit ans, et même elle connaissait la bonne réponse. Vous mentez!” Depuis quelques jours, les passages à la télévision ou à la radio des candidats conservateurs aux prochaines législatives britanniques sont pour le moins compliqués... 

En cause: une promesse de Boris Johnson qui repose sur un calcul douteux. En vue d’obtenir une large majorité lors de la general election du 12 décembre, le Premier ministre sortant multiplie effectivement les annonces. Sécurité, emploi, écologie, mais surtout en matière de santé.

Alors que son principal opposant, le travailliste Jeremy Corbyn, assure qu’il veut vendre le système de santé britannique au capitalisme américain, “BoJo” a ainsi promis qu’il embaucherait 50.000 infirmiers supplémentaires s’il avait le contrôle du Parlement. 

Sauf que le diable se cache dans les détails. Et que ce chiffre est artificiellement gonflé, ce qu’ont eu l’air de découvrir les candidats des Tories durant leurs entrevues médiatiques.

“Vous ne pouvez pas faire de telles annonces”

Comme le précise la chaîne Channel 4, ce chiffre de 50.000 englobe effectivement des embauches, certes, mais surtout la promesse de “retenir” des infirmiers qui ont émis le souhait de quitter le service de santé britannique, le NHS. Une situation qui concernerait pas moins de 18.500 infirmiers actuellement en stage ou en cours de formation. En clair: un tiers des recrues promises par “BoJo” travaillent déjà pour le NHS. 

Nicky Morgan, cadre du parti et secrétaire d’État du gouvernement actuel, s’est ainsi retrouvée à défendre un chiffre erroné et pourtant martelé de toutes parts par la majorité. Et ce dans “Good Morning Britain”, l’une des matinales les plus suivies du pays (à partir de 3′55 dans la vidéo ci-dessous). 

”Vous re-comptez près de 19.000 infirmiers qui travaillent déjà dans notre système de santé”, lui a lancé Susanna Reid, la présentatrice de l’émission. “Nous voulons assurer qu’il y aura bien 50.000 infirmiers au...

Retrouvez cet article sur le Huffington Post