Promenade digestive : pendant les fêtes et toute l’année !

·2 min de lecture

Même si, Covid oblige, ils se déroulent dans une ambiance particulière, les repas riches ont tout de même tendance à se succéder en cette fin 2020. Et quels repas ! Foie gras, plats en sauce, bûche… Et encore foie gras, plats en sauce, bûche… Si vous avez le cœur au bord des lèvres rien qu’en lisant ces mots, c’est sans doute qu’il est temps de faire quelque chose. On peut opter pour la désormais classique option détox de janvier. Mais on peut aussi agir après chaque repas trop copieux. Comment ? En marchant, tout simplement.

Car la promenade digestive présente bien des vertus. Comme son nom l’indique, elle aide à… la digestion. « L’activité physique entraîne la contraction des muscles intestinaux, favorisant ainsi l’absorption des nutriments par l’intestin », expliquent les gastroentérologues canadiens du Centre de prévention du cancer digestif. Puisqu’elle sollicite le travail des muscles abdominaux, la marche est également bénéfique pour « l’évacuation des selles. L’activité physique est donc tout indiquée pour les individus souffrant de problèmes de constipation ». Ce qui peut arriver en ces périodes de fêtes.

15 minutes suffisent

Autre atout de la marche d’après repas : elle fait baisser le taux de sucre dans le sang, surtout lorsqu’elle est effectuée après le dîner. C’est ce qu’ont conclu des chercheurs américains, à l’issue d’une petite étude menée avec des personnes de plus de 60 ans, inactives et présentant un risque d’hyperglycémie, et donc de diabète de type 2. Et nul besoin de marcher longtemps : un quart d’heure juste après le repas du soir fait baisser significativement la glycémie, à condition toutefois que le rythme soit un minimum soutenu.

De manière générale, l’activité physique, même modérée, est en bon moyen pour prévenir l’apparition de maladies cardiaques et de certains cancers, et réduire les symptômes de stress, de dépression ou d’anxiété, rappelle l’Organisation mondiale de la santé. Une petite marche après le repas ne pourra donc pas vous faire de mal. Encore mieux : en sortant vous promener à l’air libre, vous prolongerez le temps passé avec vos proches en réduisant les risques de transmission de la Covid-19.