Prolongation de la loi de Moore : les incroyables promesses du transistor Bizen

Le monde des semi-conducteurs va-t-il connaître une révolution dans la technique de production ? C’est ce que professe la start-up anglaise Search For the Next, qui a mis au point non pas une méthode de gravure plus fine des composants, mais carrément un nouveau type de transistor. Appelé « Bizen », il reprend des éléments de fonctionnement de la structure bipolaire à laquelle s’ajoute une diode Zener, qui tire parti de l’effet tunnel pour faire passer (ou non) le courant.

Pas simple, mais pour résumer, le transistor Bizen promet beaucoup, notamment de réduire le temps de production (et donc le coût) et d'augmenter la densité des transistors. Autrement dit permettre à l’industrie de continuer à suivre la loi de Moore (qui prédit le doublement des performances tous les 18 mois) tout en faisant baisser le prix des composants.

Image

Pour comprendre cette promesse, il faut comprendre que le tous les processeurs de vos ordinateurs, tablettes, smartphones et autres voitures ont quelque chose en commun : la structure de leurs transistors et les fondamentaux de leur fabrication. S’ils sont très différents du point de l’architecture logique (x86, ARM, etc.), de la finesse de gravure (90 nm, 16 nm, 7 nm, etc.) ou des « variantes » de la nature des couches (FinFET, SOI, etc.), ils sont pour la plupart fabriqués par le biais de la technologie CMOS, acronyme anglais de Complementary Metal-Oxide Semiconductor.

Oui, l’acronyme « CMOS » que l’on...

Lire la suite sur 01net.com

A lire aussi