Le projet de visite de Nancy Pelosi à Taïwan embarrasse la Maison Blanche

« L'armée pense que n’est pas une bonne idée », a même affirmé Joe Biden ce jeudi à propos de la visite que projette d'effectuer la cheffe de la Chambre des Représentants.

Avec notre correspondant à Miami, David Thomson

La visite de la speaker de la Chambre des représentants à Taïwan n’est pas encore confirmée qu’elle provoque déjà des remous au plus haut sommet de l’administration américaine. « L’armée pense que ce n’est pas une bonne idée », a prévenu Joe Biden ce jeudi.

Après les mises en gardes très fermes de la Chine, Pékin menace en effet de prendre des mesures fortes pour « sauvegarder sa souveraineté nationale » si cette visite avaient lieu cet été. La cheffe de la Chambre des représentants, ouvertement critique de Pékin, s’est déjà entretenue virtuellement avec le vice-président de Taïwan en janvier.

Nancy Pelosi, troisième personnage le plus important dans l’ordre protocolaire, serait le plus haut représentant américain à visiter Taïwan depuis 1997.

La controverse tombe mal par Joe Biden qui doit s’entretenir avec son homologue chinois dans les dix prochains jours. Joe Biden avait déjà provoqué la colère de Pékin fin mai en affirmant que les États-Unis interviendraient militairement en cas d’invasion de Taïwan par la Chine. Une invasion qui ne serait plus qu’une question de temps selon la CIA.


Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles