Projet de loi séparatisme: Gérald Darmanin ironise sur "les 50 nuances de LR"

Jeanne Bulant avec AFP
·1 min de lecture

Lors des débats sur le projet de loi contre les séparatismes, le ministre de l'Intérieur a reproché à certains députés Les Républicains leurs positions jugées contradictoires.

Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, a ironisé ce vendredi sur "les 50 nuances de LR", accusant certains des députés Les Républicains de chercher "tous les arguments" pour ne pas approuver le projet de loi "séparatisme".

"Il y a 50 nuances de LR, on l'a bien compris!", s'est exclamé le ministre qui est intervenu lors des longs débats au sein de la commission spéciale sur ce projet de loi, reprochant à l'opposition de droite des positions qu'il estimait contradictoires.

"Cela fait 3 jours que vous trouvez tous les arguments pour ne pas voter le texte"

"Entre un amendement de M. (Eric) Ciotti qui veut tout interdire -je caricature à peine (...)-, et Madame (Annie) Genevard qui pense l'inverse; entre Xavier Breton, très libertarien, qui dit qu'il ne faut pas intervenir et M. (Eric) Diard qui nous dit que finalement c'est très intéressant, je serais très curieux de connaître le vote final de ce texte", a-t-il affirmé.

Le ministre s'en est pris directement à la députée Anne-Laure Blin: "Cela fait trois jours Mme Blin que vous nous trouvez tous les arguments pour ne pas voter le texte", lui a-t-il reproché.

"Vous ne pouvez pas demander au gouvernement d'être dur et quand il l'est de ne pas lui donner les armes de l'être. C'est complètement irresponsable ou totalement politicien", a-t-il conclu.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :