Le projet de loi recherche au menu du Conseil des ministres

La ministre Frédérique Vidal présente ce mercredi 21 juillet, en Conseil des ministres, son projet de loi pluriannuel de la recherche, appelé "LPPR", en vue d'un examen au Parlement en septembre. Il prévoit de réinjecter 25 milliards d'euros sur les dix prochaines années dans la recherche publique. Par paliers : 400 millions en 2021, 800 millions en 2022 puis 1,2 milliard en 2023... Avec l'objectif, en 2030, d'un budget annuel de 20 milliards d'euros par an, soit 5 milliards de plus qu'actuellement.

Lire aussi - Les jeunes chercheurs mieux rémunérés à partir de 2021

En 12e position des pays de l'OCDE

"Il n'y a pas eu un investissement équivalent dans la recherche depuis les années 1950", assure la ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation. Cet investissement doit permettre à la France de se rapprocher des objectifs fixés par la stratégie de Lisbonne en 2000, selon laquelle chaque pays consacre 3% de son PIB à la recherche. Actuellement seulement 2,2% de notre PIB y sont dédiés (recherche publique et privée), quand plusieurs voisins ont atteint, voire dépassé, cette cible. La France ne figure plus qu'en 12e position dans les pays de l'OCDE, alors qu'elle occupait la 4e place en 1992, rappelle le Conseil économique, social et environnemental (Cese).

L'augmentation budgétaire vise à atteindre 1% du PIB pour la recherche publique (contre 0,7% actuellement), niveau auquel la France s'est engagée il y a 20 ans. Le reste sera à la charge du privé.

Parmi ...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est d'assurer la meilleure expérience possible pour nos utilisateurs et de créer une communauté respectueuse de chacun. Nous travaillons à l'amélioration de cette expérience et pendant cette période, le module commentaires a la fin de nos articles n'est pas disponible. Merci de votre compréhension.