Projet de loi sur l’euthanasie : "Les Français sont prêts, ils le demandent", assure la députée LFI Caroline Fiat

Est-on débordé dans les hôpitaux en raison de l’épidémie de Covid-19 ? "Cela fait 50 % de déprogrammations à l’hôpital de Nancy depuis un an en moyenne. Emmanuel Macron nous annonce des lits de réanimation mais on ne les a jamais. Pour avoir des lits de réanimation en plus, on ferme des lits de réanimation pédiatrique pour ouvrir des lits de réanimation adultes", explique Caroline Fiat, députée LFI de Meurthe-et-Moselle, invitée des "4 Vérités" de France 2, vendredi 9 avril. Qu’en est-il de la situation des infirmiers ? "On a les salaires les moins élevés de l’OCDE, on n’a pas les moyens matériels de travailler, on n’a pas les moyens humains, les ratios résidents/soignants sont les plus faibles de l’OCDE, donnez-nous les moyens de travailler dignement", plaide la députée LFI de Meurthe-et-Moselle. Euthanasie : "Beaucoup de pays légalisent, il n’y a pas d’abus" Caroline Fiat, députée LFI de Meurthe-et-Moselle, a défendu à l’Assemblée nationale la proposition de loi visant à légaliser l’euthanasie. La France est-elle prête ? "Les Français sont prêts, ils le demandent. 89 % d’entre eux souhaitent qu’on légifère sur le sujet", avance Caroline Fiat. Qu’en est-il des personnes qui ont des convictions religieuses ? "Elles ne seront en aucun cas forcées", indique Caroline Fiat. "Il faut une loi aujourd’hui, je l’ai vécu en tant que soignante : j’ai vu des gens me dire ‘j’en ai assez’. Beaucoup de pays légalisent déjà, il n’y a pas d’abus", assure la députée LFI de Meurthe-et-Moselle.