Projet de loi immigration : la liste des métiers en tension « révisée début 2023 » selon Olivier Dussopt

© Jacques Witt/SIPA

Mercredi dans les colonnes du journal Le Monde, le ministre du Travail, Olivier Dussopt et le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin ont esquissé les grandes lignes du projet de loi sur l’immigration . Parmi les principales mesures évoquées, celle de mettre en place un titre de séjour pours les « métier[s] en tension ». L’objectif est clair : l’exécutif veut recruter dans les secteurs en pénurie de main d’œuvre. « Les organisations professionnelles nous disent qu'elles ont besoin qu'on facilite le recrutement d'étrangers. Nous leur proposons des solutions avec ce projet de loi », explique le ministre du Travail.

« Ce titre de séjour spécifique sera là pour régulariser une situation parce qu'on démontre qu'on travaille dans un métier en tension », a-t-il détaillé en évoquant entre autres l'exemple de la filière du bâtiment. Ce jeudi matin, il était l’invité de France Info. Olivier Dussopt a tenu à apporter plusieurs clarifications concernant cette mesure phare.

Vers une « régularisation massive » ?

« La liste des métiers en tension sera révisée début 2023 » a-t-il précisé. Selon lui, « cela représente quelques dizaines de milliers de personnes », qui auront un titre de séjour. Mais Olivier Dussopt a voulu rappeler que ce plan n’était pas un plan de « régularisation massive », comme a pu le dénoncer l’opposition.

Sur les réseaux sociaux, Marine Le Pen a par exemple évoqué un « nouveau nom à une campagne de régularisation de clandestins ». Même son de cloche pour  Éric Ciott...


Lire la suite sur LeJDD