Publicité

Projet de loi immigration : Gérald Darmanin favorable à la limitation du regroupement familial

Alors que la question du regroupement familial était aux abonnés absents du projet de loi asile et immigration minimaliste, le gouvernement est dorénavant « favorable » à des amendements qui permettraient de le limiter. C’est en tout cas ce qu’a affirmé mardi le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin alors qu’il était auditionné par la commission des lois du Sénat, mardi dernier. Il indique être « favorable […] à des dispositions qui pourraient limiter le regroupement familial sans être contraires à la Constitution ».

Durcir les conditions pour éviter les abus

Le ministre de l’Intérieur a ainsi désigné trois pistes de restriction de ce droit. La première consisterait à revoir les conditions d’accueil demandées aux étrangers voulant bénéficier du regroupement familial. Le Sénat pourrait imposer « un logement plus grand, une rémunération plus forte et surtout une condition de présence plus longue sur le territoire national », a déclaré Gérald Darmanin, qui a invoqué le « bon sens » d’une telle modification. La seconde piste serait de restreindre la « réunification familiale » des étrangers à la cellule familiale, remettant en question le fait d’étendre ce droit à « la famille au sens large ». Dernière piste de modification de ce droit, le ministre de l’Intérieur s’est dit ouvert au fait d’imposer des tests linguistiques, ainsi que de « valeurs de la République » aux membres de la famille demandant un visa de regroupement familial.

À lire aussi François-Noël Buffet (...


Lire la suite sur LeJDD