Projet de loi de finances rectificative : pourquoi son adoption est une réussite pour le gouvernement

C'est la conclusion de trois semaines de débats acharnés et de compromis avec la droite : l'Assemblée nationale a adopté définitivement jeudi le second volet du paquet de mesures en faveur du pouvoir d'achat , avant le Sénat en fin de journée. C'était le premier test pour le gouvernement et sa majorité relative, chargée pour la première fois depuis cinq ans, de trouver des compromis avec les oppositions.

>> LIRE AUSSI - Pouvoir d'achat : que contient le projet de loi de finances rectificative, voté cet après-midi ?

Les Républicains se réjouissent

La principale force politique qui s'est fait entendre, ce sont Les Républicains, à l'origine de nombreux amendements sur la ristourne de 30 centimes à la pompe ou le lancement d'une carte vitale biométrique, par exemple. Ils ont obtenu gain de cause à de nombreuses reprises. De quoi satisfaire Véronique Louwagie, député LR de l'Orne.

>> Retrouvez Europe Matin en replay et en podcast ici

"Les députés Les Républicains ont su faire adopter un grand nombre de mesures importantes et ont joué un rôle décisif au service du pouvoir d'achat des Français. Finalement, ce texte n'est plus un texte de gouvernement, c'est devenu un texte du Parlement fortement inspiré des propositions et des revendications des Républicains et je m'en réjouis et nous nous en réjouissons", a-t-elle déclaré.

Une réussite pour le gouvernement

Elle est aussitôt accusée par les autres oppositions de n'être qu'un supplétif du gouvernement. Les députés RN,...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles