Projet de loi Covid-19 : premier gros revers à l’Assemblée pour le gouvernement

© Isa Harsin/Sipa

Lors d’une séance chaotique dans la nuit de mardi à mercredi, le gouvernement a subi un premier revers à l’Assemblée nationale, alors qu’il est privé de majorité absolue. Lors du vote du projet de loi de « veille et de sécurité sanitaire », finalement adopté, l’article 2 a été rejeté par 219 voix contre 195 avec une conjonction des votes du Rassemblement national (RN), des Républicains (LR) et d’une majorité des élus de la Nupes. Il prévoyait la possibilité, si nécessaire, de rétablir le passe sanitaire pour les voyages « extra-hexagonaux », depuis ou vers l’étranger.

« L’heure est grave », a réagi sur Twitter la Première ministre, Élisabeth Borne . « En s’alliant pour voter contre les mesures de protection des Français face au Covid LFI, les LR et le RN empêchent tout contrôle aux frontières face au virus », poursuit-elle, avant d’ajouter qu’elle se battra « pour que l’esprit de responsabilité l’emporte au Sénat ».

En réponse à Élisabeth Borne, le coordinateur de La France insoumise, Adrien Quatennens, a indiqué sur Twitter que « l’heure est simplement à la démocratie avec laquelle vous avez décidément un sérieux problème madame la Première minist...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles