Projet de loi contre le "séparatisme" : qui a voté quoi à l'Assemblée ?

·1 min de lecture

Les députés ont adopté en première lecture ce 16 février à 347 voix pour et 151 contre le projet de loi confortant le respect des principes de la République. Si la majorité a soutenu le texte, les Républicains et la France insoumise s'y sont opposés.

Sans surprise, l'Assemblée nationale a adopté ce mardi 16 février en première lecture le projet de loi confortant le respect des principes de la République, à 347 voix pour et 151 contre. Mais la séance précédant le vote a permis à chaque groupe d'exprimer ses intentions, soulignant que le texte ne suscitait pas l'unanimité. Et provoquant quelques "brouhahas" que Richard Ferrand, le président de l'Assemblée, a dû s'employer à faire cesser. Si le texte a naturellement été soutenu par la majorité, les socialistes et les communistes se sont abstenus, quand les Républicains et la France insoumise ont voté contre. Tour d'horizon des positions des différents groupes politiques.PourSans surprise, la majorité a affiché son franc soutien au projet de loi. Guillaume Vuilletet (LREM) a salué un "texte majeur", tout en se réjouissant que "l'expression ait été diverse" au sein de son groupe au cours des débats, habile périphrase pour désigner les dissensions que pointaient certains parlementaires au début de l'examen, notamment sur la question du voile.Le groupe Agir ensemble, proche de LREM, est venu apporter un soutien sans détours au texte, annonçant par la voix de Pierre-Yves Bournazel (Agir) qu'il le votait "avec force,...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Projet de loi contre le séparatisme : le bêtisier des débats à l'Assemblée nationale

Le Conseil d’État dézingue le projet de loi climat du gouvernement

"Un pull à 20 euros, c’est ce que je mange en une semaine" : ce que coûte le Covid aux Français

Projet d'assassinat d'une coach : révélations sur les barbouzes de la DGSE et de la franc-maçonnerie

Grèce : polémique après un projet de loi pour introduire la police dans les universités