Projet de loi contre la discrimination fondée sur l'accent : "Je crois qu'en légiférant, on va sensibiliser et essayer de faire évoluer les mentalités", affirme Christophe Euzet

franceinfo
·1 min de lecture

"Je crois qu'en légiférant, en montrant que ces discriminations blessent les gens, on va sensibiliser à une cause et essayer de faire évoluer les mentalités", a déclaré mercredi 18 novembre sur franceinfo Christophe Euzet, député Agir ensemble de l’Hérault. Il est l'auteur d’une proposition de loi examinée ce matin à l'Assemblée visant à promouvoir la France des accents et lutter contre la glottophobie, c'est-à-dire toute forme de discrimination fondée sur la langue ou l'accent. Le texte demande donc à ce que la notion d'accent entre dans la loi et s'ajoute à la liste des critères de discrimination déjà existants. A ce jour, le code pénal et le code du travail jugent illégale la discrimination en raison de la couleur de peau, du genre, de l'orientation sexuelle, de la religion ou en raison d'un handicap.

franceinfo : Pourquoi faut-il légiférer sur la glottophobie ?

Christophe Euzet : On est face à une problématique qui est assez importante en réalité, avec un phénomène d'envergure. Je crois donc qu'en légiférant, en mettant un petit feu rouge, en montrant que ces discriminations blessent les gens et qu'elles posent d'ailleurs problème au contrat social en général, (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi