Le projet de loi "pour la confiance dans l'institution judiciaire" va "compliquer le travail de la justice", selon l’Union syndicale des magistrats

franceinfo
·1 min de lecture

Le projet de loi "pour la confiance dans l'institution judiciaire", présenté ce mercredi en Conseil des ministres, a pour but de mettre en place "une justice plus lisible, plus efficace pour renouer avec la confiance des Français". Cette réforme "vient compliquer le travail de la justice", a estimé sur franceinfo Céline Parisot, présidente de l’Union syndicale des magistrats.

franceinfo : Que pensez-vous de cette réforme ?

Céline Parisot : Elle vient compliquer le travail de la justice, complexifier la procédure pénale et n'est d'aucune aide. Ce n'est pas une réforme qui était demandée par les professionnels. L'ensemble des professionnels du ministère de la Justice se sont opposés à cette réforme.

Filmer les procès, est-ce une bonne chose ?

On ne sait pas quelles audiences vont être filmées, c'est le grand flou, mais cela nuit nécessairement à la sérénité des débats. On n'a pas la même attitude quand on a 20 personnes dans la salle que quand on a une caméra fixée sur soi.

Craignez-vous une justice spectacle ?

On peut s'entourer de garanties au moment où l'on filme, on le fait bien pour des procès historiques, avec un dispositif quasiment invisible dans la salle d'audience donc cela ne perturbe pas la sérénité des débats. Mais dans ce processus de diffusion à grande échelle, une fois que l'on a filmé, on n'a plus aucune maîtrise de la diffusion de ces procès. Le ministre parle de droit à l'oubli, c'est complètement absurde de penser qu'à l'heure des réseaux sociaux on a un (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi