Publicité

Le projet fou de Guédelon : des passionnés bâtissent un château fort comme au Moyen Age

Guédelon

Soudain, le grondement d’un avion de chasse emplit l’espace, interrompt les conversations et fait se tourner les têtes vers le ciel. "Bienvenue au Moyen Âge", ironise un charpentier, le ciseau à bois en l’air, avant de retourner à son billot. Une perturbation sonore un rien vexante, vu les efforts déployés par le chantier de Guédelon pour maintenir l’illusion médiévale. Car ici, dans ce coin de Bourgogne, on s’emploie depuis vingt-six ans à construire un château fort du XIIIe siècle… en s’en tenant strictement aux méthodes et aux matériaux utilisés à cette époque. Même les vêtements des ouvriers sont étudiés pour évoquer un lointain passé : tuniques en toile écrue, pantalons retenus par de larges ceinturons ou des cordes nouées autour de la taille, besaces de cuir et couteaux pendus à la ceinture. "Ce ne sont pas à proprement parler des vêtements médiévaux, tempère Clément, ancien tailleur de pierre, aujourd’hui forgeron. Disons que c’est le style Guédelon"

Seules concessions à la modernité : des casques et des chaussures de chantier, des harnais pour les travaux sur cordes, de petites radios individuelles pour réussir à se joindre d’un bout à l’autre de la zone. Et une cafétéria parfaitement XXIe siècle. La centaine d’ouvriers s’y restaure à la pause méridienne, de 13 à 14 heures, ainsi que les visiteurs. Il en passe environ 300 000 par an, dont 50 à 60 000 enfants. C’est l’autre particularité du chantier de Guédelon : il est, en permanence, ouvert au public. C’est même une condition (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le lait du dromadaire est-il comestible ?
Comment plier un drap-housse de la meilleure des façons ?
Quelle est la pire forme de torture au monde ?
Que peut-on créer avec des rouleaux de papier toilette ?
Quelle couleur se marie bien avec le gris ?