Projet de fin de commandite : Arnaud Lagardère, spécialiste de la "destruction productive"

·1 min de lecture

En position de force, l'héritier pourrait bloquer le plan de réorganisation ouvrant la porte à un démantèlement de son groupe. Ce plan conviendrait aux deux grands du capitalisme français qui se retrouvent face à face chez Lagardère. Le transfert d’Europe 1 chez Vivendi, dans les mains de Vincent Bolloré, et du "JDD" au groupe "Le Parisien" - "Les Echos", dans celles de Bernard Arnaud, démontrerait une action de concert amenant l’AMF à annuler l’opération.

Après un an de discussions, Vincent Bolloré et Bernard Arnault ne sont finalement pas mis d’accord sur un partage des actifs du groupe Lagardère. C’est la première leçon qu’il faut retirer du projet de transformation du groupe, jusqu’à présent organisé en commandite, en simple société anonyme qui va redonner à tous les actionnaires une liberté totale de mouvement et d’action. Il faut dire qu’il fallait être quelque peu éloigné des réalités de l’entreprise pour imaginer que Bernard Arnault laisserait Vincent Bolloré s’emparer de la pépite Hachette et ne garder pour lui que le Duty free et 2,23 milliards de dettes (si l’on intègre le prêt garanti par l’État de 466 millions d’euros de dettes accordé le 3 janvier dernier).Dans le détail, le plan élaboré par Vivendi, Bolloré et le fonds Amber prévoit de “racheter” à l’héritier les pleins pouvoirs opérationnels que sa commandite lui assure, contre une somme comprise entre 200 et 250 millions d’euros. Lagardère deviendrait une société anonyme où les forces seraient...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Projets, sorties, voyages... "La pandémie a-t-elle tué notre désir ?"

Projet de loi antiterroriste : "La question des moyens se pose avant celle du droit"

Échec du projet de Super Ligue : "Retrouvons un football à échelle et à taille humaine"

Dans les mairies écolos, les grands projets font surtout les bonnes affaires du BTP

Mosquée de Strasbourg : les porteurs du projet ont "retiré" leur demande de subvention