Projet d'assassinat d'une coach : révélations sur les barbouzes de la DGSE et de la franc-maçonnerie

·1 min de lecture

Des anciens de la DGSE, un ex-commandant de la DGSI, et une loge maçonnique des Hauts-de-Seine… L'enquête sur le projet d’assassinat d’une coach de Créteil réserve de drôles des surprises. Le commanditaire présumé, lui-même à la tête d’une école de coaching, est en garde à vue. La police enquête par ailleurs sur la disparition d’un cadavre en forêt…

" La vision qui nous rassemble s'exprime dans notre ambition pour l'Homme, pour sa place dans notre société. L'enjeu aujourd'hui et demain est de permettre l'émergence d'un véritable partage de la reconnaissance et de la réussite. Évolution et performance ne font alors sens qu'au bénéfice de tous, entreprise, équipe, individu. " L’homme qui parle est un professionnel reconnu dans le milieu du coaching. Le site internet de sa société témoigne de sa " philosophie " du management, et met en avant des valeurs humanistes et positives. Règle éthique numéro 1 : " le respect des droits de la personne ". L’homme qui parle est pourtant aujourd’hui en garde à vue, sous le coup d’une enquête pour tentative d’assassinat.Au terme d’une enquête de six mois de la brigade criminelle, les meilleurs limiers de la police, J-L A-B a été arrêté vendredi, comme l’ont révélé ce week-end RTL et France Info. Selon nos sources, J-L A-B, 64 ans, serait le " commanditaire " du projet de meurtre de Marie-Hélène Dini en juillet dernier. Le mobile ? Une rivalité dans l’univers du coaching. " Marie-Hélène mène depuis plusieurs années un combat pour...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Grèce : polémique après un projet de loi pour introduire la police dans les universités

Projet de loi confortant les principes républicains : "Il y a des pressions répétées au sein du groupe LREM"

La Grande Mosquée de Paris se retire du projet de Conseil national des imams

Le gouvernement remet à plus tard son projet de loi controversé sur la gestion pérenne des crises sanitaires

Départs vers le RN, projets d’alliances avec LR : les troupes de Dupont-Aignan lavent leur linge sale en public