Projet d'action violente à Béziers: la garde à vue de la mineure levée, les quatre autres prolongées

Mélanie Bertrand et Jeanne Bulant
·1 min de lecture

Cinq personnes ont été arrêtées dans la nuit de samedi à dimanche à Béziers, dans l'Hérault. Des produits pouvant entrer dans la composition d'explosifs ont été découverts.

La garde à vue de la mineure soupçonnée d'avoir voulu commettre un attentat à Béziers a été levée ce lundi soir, tandis que celles des quatre autres femmes interpellées ont été prolongées pour 48 heures, a-t-on appris ce lundi de source judiciaire.  

Cinq personnes avaient été arrêtées dans la nuit de samedi à dimanche à Béziers, dans l'Hérault, alors que les enquêteurs recherchaient une jeune femme de 18 ans, jamais condamnée pour terrorisme. Cette dernière était avec quatre membres de sa famille au moment de l'opération, elles sont actuellement toutes en garde à vue. 

Sur place, les policiers ont découvert des produits pouvant entrer dans la composition d'explosifs, en cours d'exploitation. En revanche, aucune arme n'était présente. Le parquet national antiterroriste a ouvert une enquête pour "association de malfaiteurs terroristes".

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :