Projection d'Okja perturbée : le Festival de Cannes présente ses excuses

[Url href='https://twitter.com/maxp26?lang=fr']Maximilien Pierrette (@maxp26)[/Url]
Troisième film présenté en Compétition, "Okja" de Bong Joon Ho a vu sa projection interrompue suite à des problèmes techniques, alors que le logo Netflix a suscité de vives réactions. Le Festival a présenté ses excuses dans la foulée.

Troisième candidat de la Compétition 2017, Okja était très attendu pour de bonnes (le réalisateur Bong Joon Ho) et de mauvaises raisons (le conflit qui oppose la FNCF et Netflix, distributeur du long métrage, auquel a participé Pedro Almodovar en conférence de presse mercredi). Et c'est à un drôle de spectacle que les spectateurs de la projection de 8h30 ont assisté : alors que le logo a suscité applaudissements et huées, le film a débuté mais projeté dans le mauvais format, ce qui lui a valu d'être interrompu au bout de cinq minutes.

La projection a ensuite repris son cours le plus normalement du monde, mais il n'en fallait pas plus pour que des suspicions de sabotage naissent au sein du Grand Théâtre Lumière. Une rumeur à laquelle le Festival a tenu à couper court en présentant ses excuses à travers un communiqué.

Prochaines étapes : les avis des spectateurs sur le film, et la conférence de presse de son équipe, où la question "Netflix" risque fort de revenir sur la table.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages