Les programmes écos de Macron et Le Pen passés au crible avant le second tour de l'élection présidentielle 2017

Jean-Baptiste Duval
Le duel Macron-Le Pen à travers leurs programmes économiques

PROGRAMME - S'il existe des électeurs qui hésitent encore entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen pour le second tour, qu'ils se détendent. Leurs programmes sont tellement différents que le choix devrait être assez simple.

D'un côté, un partisan de la mondialisation, de l'Union européenne, de l'économie de marché, d'une réforme de l'Etat-providence dans la lignée de celle de la fin quinquennat ; de l'autre, la sortie de l'euro, le protectionnisme, un état fortement interventionniste, et la préférence nationale.

Bon nombre d'observateurs y voient deux visions radicalement opposées de la société, à l'image de l'économiste Nicolas Bouzou sur Twitter.

Selon la candidate du Font national, les Français devront désormais choisir entre "une dérégulation totale, sans frontières et sans protections", et "la France, des frontières qui protègent nos emplois, notre pouvoir d'achat, notre sécurité, notre identité nationale".

Voici donc sur le plan économique, et par ordre alphabétique, la synthèse des priorités d'Emmanuel Macron et Marine Le Pen, et ce qui les distingue.


Les priorités de Marine Le Pen

  • Sortir de l'euro

Marine Le Pen veut négocier le retour des souverainetés monétaire, législative, territoriale, et économique. En clair, cela implique de sortir de l'euro pour revenir au franc, et récupérer la haute main sur les finances de l'Etat, loin des contraintes de Maastricht.

Cette décision lourde de conséquence hypothèque tout le chiffrage de son programme économique, tant les conséquences sont difficiles à évaluer sur la croissance et les finances publiques.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages