Programme TV cyclisme : à quelles heures et sur quelles chaînes suivre Paris-Tours ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Tours et sa célèbre Avenue de Grammont. Longue de 2 400 mètres, elle a offert de tout temps un terrain de jeu exceptionnel pour les purs sprinters…mais pas que.

Il est arrivé - en de rares occasions - que des baroudeurs s’imposent au nez et à la barbe des favoris pour la victoire en partant de très très loin ou en se jouant de la vigilance du peloton dans les ultimes petites bosses de la journée. Une habitude bien française à l’image de Jacky Durand en 1998, Richard Virenque en 2001 ou Frédéric Guesdon en 2006, dernier français vainqueur. Exposé au vent de Chartres à Tours sur 212,3km, le parcours est certes plat mais propose en fin de course 9,5km de chemins de vignes répartis en neuf secteurs qui peuvent mettre certains favoris hors jeu en raison de chute et/ou de crevaison. Cette année encore, les favoris seront nombreux et la liste des engagés ne laisse pas de doute quant aux intentions des finisseurs. On citera évidement Casper Philipp Pedersen (Team DSM) victorieux en 2020 devant le Français Benoit Cosnefroy, absent pour cette édition. D’autres grands noms viendront l’empêcher de réaliser un doublé qui n’a plus été fait depuis le Belge Philippe Gilbert (2008-2009). On pense notamment à l’Allemand Pascal Ackermann (Bora-Hansgrohe), au Belge Jasper Philipsen (Alpecin-Fenix) ou au Néerlandais Mike Teunissen (Jumbo-Visma). Récent vainqueur chez lui de la classique belge Binche-Chimay-Binche, Danny Van Poppel (Intermaché - Wanty - Gobert Matériaux) ne sera pas une piste à écarter. (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Bernard Tapie : le témoignage fort d'un journaliste qui en dit long sur la combattivité de l'ex-homme d'affaires
Fayza Lamari, la mère de Kylian Mbappé, revient sur sa séparation avec le père du joueur et les rumeurs de mésentente
Fayza Lamari, la mère de Kylian Mbappé, revient sur la brouille avec Véronique Rabiot : "C'était assez déplacé mais elle a pris cher pour rien"
"Il ne méritait pas tout ce qui lui est arrivé" : Fayza Lamari, la mère de Kylian Mbappé, sort du silence et s'explique sur l'attitude de son fils
Hommage à Bernard Tapie : la liste des personnalités qui porteront son cercueil dévoilée

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles