Le programme de réintroduction de 2000 rhinocéros blancs débute en Afrique du Sud

Quarante spécimens ont été relâchés dans des réserves privées de la province du KwaZulu-Natal. Ces animaux appartenaient à la méga ferme à rhinocéros qui était détenue par un particulier et qui a été vendue à l'ONG African Parks en septembre 2023. L'objectif de cette organisation est de réintroduire tous les rhinocéros d'ici 10 ans.

Avec notre correspondant à Johannesburg, Romain Chanson

On sait désormais quel sera l'avenir des 2 000 rhinocéros anciennement détenus par John Hume. Ce Sud-Africain s'est ruiné en élevant l'équivalent de 15% de la population mondiale de rhinocéros blancs, sans pouvoir vendre leurs cornes. Son modèle, destiné officiellement à préserver l'espèce n'était pas rentable.

Les rhinocéros seront donc réintroduits à raison de 300 par an. Ils seront dispersés pour favoriser le brassage génétique et ils seront également décornés pour éviter de tenter les braconniers. Les attaques contre des rhinocéros ont fait baisser la population mondiale de 20 000 en 2012 à 16 000 aujourd'hui.

L'ONG African Parks, présente dans 12 pays, se donne dix ans pour achever sa mission de réensauvagement des rhinocéros. En juin 2023, elle avait commencé la réintroduction de 16 rhinocéros blancs dans le parc de la Garamba dans le nord de la République démocratique du Congo. Son objectif est d'en réintroduire 76 d'ici trois ans, et désormais, elle sait où les trouver.


Lire la suite sur RFI