Les Profs (TF1) PEF : "Isabelle Nanty avait d'abord refusé ce rôle de prof excentrique"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

D’où vous est venue cette idée d’adapter la bande dessinée Les Profs ?
Pierre-François Martin-Laval : Mon producteur, Romain Rojtman, m’a suggéré d’adapter la galerie de portraits des cinq professeurs hilarants. C’était une bonne idée, même si je me heurtais à un écueil : la BD est une succession de gags et je ne voulais pas faire un film à sketchs.

Un authentique professeur de français aurait travaillé à l’écriture du scénario. Vous confirmez ?
Oui. Il se nomme Mathias Gavarry, et il a longtemps été en poste dans l’un des pires lycées de France, au nord de Paris, en zone d’éducation prioritaire. Son vécu a été précieux pour trouver les anecdotes du scénario.

Pourquoi avez-vous choisi Isabelle Nanty pour incarner Gladys, la prof d’anglais complètement folle ?
Car Isabelle a été mon professeur de théâtre. C’est une amie de vingt ans qui me fait hurler de rire. Au début, elle a refusé ce rôle de prof excentrique qui maltraite ses élèves. J’ai insisté. Elle m’a alors proposé de se rapprocher du personnage de la BD. Sur le tournage, les figurants pleuraient de rire lorsqu’elle coupait les tables à la tronçonneuse. À la fin du tournage, ils pleuraient encore, mais de tristesse, à l’idée de la quitter…

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles