"On profite à fond" : la "tolérance" du week-end permet aux Français de prendre l'air

·2 min de lecture

Même si au niveau national les températures ont chuté lundi, le week-end de Pâques ensoleillé a été l'occasion pour de nombreux Français de profiter des bords de mer avant un reconfinement pour quatre semaines. Illustration à Marseille et en Vendée aux Sables-d'Olonne.

Au pas de course, Alain profite à fond d'un dimanche ensoleillé à Marseille. Un petit footing et direction la plage : "Je vais à la plage, profiter du soleil, je vais bronzer un peu et manger", sourit le sportif. Comme lui, ils sont nombreux à avoir fait des kilomètres pour venir profiter du bord de mer avant les restrictions sanitaires en ce dernier week-end de "tolérance" accordé par le gouvernement - bien que celle-ci devait surtout permettre de choisir son lieu de reconfinement.

>> EN DIRECT - Covid-19 : suivez l'évolution de la situation lundi 5 avril

"On se régale"

"Il fait un temps merveilleux, on se régale", confirme Benoît, venu de la Drôme. "On avait vraiment envie de profiter du soleil, du beau temps marseillais, on s’est baignés tout à l’heure, l’eau est vraiment agréable. C'est un chouette week-end en famille, on ne regrette pas et on profite à fond."

La tolérance accordée pour le week-end pascal devait en théorie permettre de choisir son lieu de confinement pour quatre semaines, mais elle a aussi permis à certains de prendre un bol d'air frais avais de remonter en métropoles. "Ça a été un week-end de grande affluence", note ainsi le maire des Sables d'Olonne, Yannick Moreau, au micro d'Europe 1, qui avait mobilisé des médiateurs pour rappeler la prudence aux visiteurs. Mais "comme la plupart des week-end de Pâques, lorsqu'il fait beau temps", souligne-t-il sans constater de "ruée" des métropoles vers sa commune. Yannick Moreau constate toutefois que "...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :