Professeurs non remplacés: 200 écoles occupées en Seine-Saint-Denis

A l’initiative de plusieurs collectifs dont la FCPE, quelque 200 écoles primaires et maternelles de Seine-Saint-Denis ont été occupées mercredi matin pour dénoncer l’absence de professeurs remplaçants dans les écoles, en cas d'absence d'enseignants.

La mobilisation est "inédite". Mercredi, pour protester contre les absences d’instituteurs non remplacés, des collectifs de parents d’élèves de Seine-Saint-Denis, où la FCPE est représentée, ont occupé près de 200 écoles primaires et maternelles dans 21 villes du département.

Selon leurs informations, 400 classes du primaire sur plus de 8.300 sont sans enseignant chaque jour dans le 93. Un chiffre invérifiable car "le ministère de l’Education nationale refuse de fournir des chiffres précis sur ces absences non remplacées", écrivent ces parents en colère dans un communiqué.

110 postes de remplaçants créés en septembre

Selon eux, "certains enfants n’ont pas eu classe pendant des semaines, certains – parfois les mêmes – ont connu une dizaine d''enseignants' différents". Ils réclament donc un "plan d’urgence", qui passerait par "le recrutement de candidats sur liste complémentaire du concours supplémentaire de l’académie de Créteil en 2015", ainsi que par le doublement du nombre de places au concours supplémentaire de 2016.

De son côté, l’inspection d’académie de Bobigny souligne que "la situation du remplacement s’améliore dans...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles