Professeurs contractuels recrutés à la hâte : l'incompréhension des enseignants et des parents

Les nouveaux contractuels seront-ils à la hauteur face aux élèves en ce jour de rentrée ? Recrutés en masse durant tout l'été, ces professeurs novices viennent combler les trous dans l'Éducation nationale, afin d'assurer la présence d'un professeur dans toutes les salles de classe de France. Cependant, du fait de leur manque d'expérience, les parents d'élèves et les enseignants en place s'inquiètent de la qualité de leur formation express . C'est le cas de Morgane, enseignante en maternelle. Alors qu'elle effectue sa deuxième rentrée, cette année son poste a été donné à un nouveau contractuel.

Des contractuels affectés dans des établissements avant certains titulaires

"Personnellement, je ne comprends pas pourquoi nous, alors qu'on est titulaires, qu'on a le concours, qu'on a un master, - je vais le dire grossièrement - qu'on s'est fait chier pendant nos années de master, surtout pendant notre année de stage, pour qu'ensuite ce soient les contractuels qui aient une affectation avant nous", s'agace-t-elle.

LIRE AUSSI - Rentrée : «Le recrutement des contractuels ne peut pas pallier» le manque d'enseignants

Cette même gronde raisonne chez d'autres professeurs, mais il y a aussi les craintes des parents d'élèves. Caroline, mère de deux enfants en primaire, émet certains doutes. "Pour moi, être un instituteur ou un professeur, c'est beaucoup plus que juste apprendre les mathématiques ou juste apprendre le français, c'est aussi gérer les relations entre les enfants", ...


Lire la suite sur Europe1