Professeur, vous souhaitez réagir à la pénurie d’enseignants, racontez-nous - APPEL À TÉMOIGNAGES

Primary school in France. Schoolteacher marking a notebook.
Godong / Getty Images Primary school in France. Schoolteacher marking a notebook.

Godong / Getty Images

La rentrée scolaire 2022 s’annonce mouvementée avec le recrutement express de nouveaux enseignants contractuels

ÉDUCATION - Face au manque criant de professeurs en cette rentrée scolaire 2022, l’Éducation nationale a choisi de miser sur le recrutement d’enseignants contractuels. « Un professeur devant chaque classe dans toutes les écoles de France », a promis le ministre Pap Ndiaye.

Mais pour y parvenir, ces enseignants vont devoir suivre une formation express : quatre jours, à quelques jours de la rentrée. Une situation qui peut être compliquée à gérer pour ces nouveaux profs, et qui suscite aussi la polémique au sein du corps enseignant.

« Le recteur est en train d’expliquer qu’il ne respecte pas les droits des personnels titulaires et qu’il fait passer les contractuels avant les titulaires ! Ça, c’est une vraie bonne mesure pour améliorer l’attractivité du métier », ironisait par exemple la porte-parole du SNuipp-FSU, premier syndicat du primaire, face au rectorat de Créteil qui affirmait mettre la priorité sur les contractuels.

Ce vendredi 26 août, pour répondre à la crise, le ministre a annoncé la tenue d’un concours exceptionnel de titularisation pour les professeurs contractuels au « printemps 2023 ».

La rentrée scolaire, qui a lieu jeudi 1er septembre, ne s’annonce donc pas de tout repos.

➡️ Vous êtes enseignant et souhaitez témoigner de cette rentrée mouvementée, votre témoignage nous intéresse !

  • Enseignant contractuel, vous faites votre toute première rentrée scolaire en septembre : qu’avez-vous pensé de votre formation ? Comment vivez-vous cette rentrée d’ores et déjà compliquée ?

  • Professeur titulaire, cette situation vous indigne ou vous met dans l’incompréhension, pourquoi ?

  • Plus généralement, que pensez-vous de la manière dont la pénurie de professeurs est gérée par l’Éducation nationale ?

✍️ Vous pouvez nous écrire à l’adresse suivante :

temoignage@huffpost.fr

À voir également sur Le HuffPost : Rentrée scolaire 2022 : Ce qu’il faut retenir des annonces d’Emmanuel Macron

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi