Pour le professeur Gaudry, si rien n'est fait, 1.000 décès du Covid par jour, "c'est possible"