Profanation de la tombe de Romy Schneider : un "déclic" pour sa fille Sarah Biasini

·1 min de lecture

Dans un livre intitulé La beauté du ciel à paraître aux éditions Stock le 6 janvier prochain, Sarah Biasini s'adresse à sa fille Anna qui vient de naître. Elle évoque ses joies, ses peines, et le manque, après la mort de sa mère Romy Schneider disparue en 1982. Dans les colonnes du magazine Elle en kiosques ce jeudi 24 décembre, elle raconte la genèse de cet ouvrage. "Depuis plusieurs années déjà, j'avais envie de ce travail solitaire (...) Il s'est produit un déclic étrange, la tombe de ma mère a été profanée," se souvient-elle. L'évènement s'est produit en mai 2017. A Boissy-sans-avoir dans les Yvelines, des malfaiteurs ont profané la tombe de l'actrice.

"J'ai reçu un coup de fil de la gendarmerie, me disant que la pierre tombale avait été descellée. Je me suis mise à pleurer, beaucoup. Ma mère était déjà morte certes, mais quand allait-on enfin la laisser tranquille ?" s'est interrogée celle qui a perdu sa maman à l'âge de 4 ans seulement. Une profanation qui la pousse à se rendre sur les lieux, elle qui n'allait que très peu se recueillir sur la tombe de sa mère, soulignant "qu'elle n'a pas besoin d'aller au cimetière pour penser aux morts". Face aux marbriers, au maire et au capitaine de la gendarmerie, Sarah Biasini se montre particulièrement "émue". "Cela m'a bouleversée de me retrouver devant ces deux noms gravés, ceux de ma mère et de mon frère. C'était un moment juste pour moi" confie-t-elle. En effet, Romy Schneider repose auprès de son fils David, mort tragiquement (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Charlene de Monaco en mode reine des neiges aux côtés d'Albert et leurs jumeaux : découvrez leur carte de voeux !
Emmanuel et Brigitte Macron au soleil pour Noël ? Tout est prêt...
PHOTO - Deva Cassel enfant espiègle : Vincent Cassel dévoile un adorable cliché
"La dinde de l'infectiologie" : Karine Lacombe victime d'atroces attaques sexistes
Kate Middleton et William : après leur sortie scandaleuse, la police fait passer un message