Le prof en liberté #28 – Comment boire de la piquette ?

Par Fabrizio Bucella
·1 min de lecture
Burdi W., premier vin au cannabis français (cannabis légal, sans THC), élaboré à Bordeaux.
Burdi W., premier vin au cannabis français (cannabis légal, sans THC), élaboré à Bordeaux.

Il y a des limites à tout et des bornes au reste. Pierre Dac n'aurait jamais imaginé un vin au cannabis, produit en France qui plus est, succès planétaire, symbole de la start-up nation qui gagne. Ne soyons pas mesquins, la vérité nous obligeant à signaler que nos camarades anglo-saxons, les fourbes, en produisaient bien avant la start-up nation. Le vin au cannabis est produit par une start-up sise à Bordeaux ; elle récupère du vrai vin et lui ajoute du cannabidiol, le fameux CBD, deuxième composant de la plante de cannabis après le THC (tétrahydrocannabinol). Un esprit sceptique objecterait qu'on dénature le pinard de nos pères, l'?uvre du vigneron, le sang de la terre et tutti quanti. On nous montra alors la bouille éclatante et barbue d'un ?nologue bordelais bien connu, sirotant le divin breuvage, un peu à la George Clooney avec son café. Est-ce pertinent ou l'ultime avatar d'une société de spectacle ? C'est la limite.

L'autre matin, je reçois un avis dans ma boîte électronique. On me demandait de l'argent pour soutenir un projet. Il s'agit ni plus ni moins de fabriquer un vin sans pesticide, voilà qui est révolutionnaire, et avec cinq pour cent d'alcool, voilà qui ressemble à une bière. Que l'on voulût un vin sans pesticide, on aurait pris un vin nature et le tour aurait été joué. Sinon, d'accord qu'on descende les degrés ; certains vins titrent autant qu'un Martini. Il y a de l'abus dans l'excès et de l'excès dans l'abus, pour reprendre Mister Dac. Le [...] Lire la suite