Des produits nord-coréens bientôt dans les supermarchés russes?

Alors que la Corée du Nord et la Russie se sont rapprochées avec la signature d'un traité de défense mutuelle en juin dernier, les entreprises nord-coréennes commencent à regarder vers le marché russe. Une marque de savon originaire du régime de Kim Jong-un a déposé une demande pour que ses produits soient vendus dans les rayons russes.

Avec notre correspondant à Séoul, Celio Fioretti

Ryongaksan, la marque numéro un de savon et shampoing en Corée du Nord, pourrait bientôt s'exporter. L'entreprise a déposé une demande d'autorisation auprès des autorités du Tatarstan, l'une des républiques de la fédération de Russie. Alors que les deux pays ont renforcé leurs liens, les échanges commerciaux semblent désormais facilités.

Ryongaksan n'est pas la première entreprise à tenter l'aventure du marché russe. Une compagnie d'assurance nord-coréenne avait également déposé une demande d'autorisation pour s'installer en Russie en novembre dernier. À ce jour, il n'y a pas eu de nouvelles sur l'état de cette demande. Une exposition de produits nord-coréens s'est même tenu dans l'est russe, à Vladivostok. Une soixantaine de produits étaient exposés dont des sacs à main en cuir d'autruche ou des jouets en forme de missile.

Pour le régime de Kim Jong-un, ces exports sont un moyen de diversifier ses finances. Reste à savoir si ces produits peuvent séduire les consommateurs russes, tant au niveau du prix que de la qualité. La concurrence peut être rude face aux produits locaux et ceux importés de Chine.


Lire la suite sur RFI