Le produit vaisselle, l'écharpe tricolore et le maire de Rueil

Patrick Ollier, le 6 février 2017 à Londres

Nanterre (AFP) - "Élu et efficace, c'est possible", proclame la publicité d'un liquide vaisselle qui porte l'écharpe tricolore: elle n'a pas été du goût du maire de Rueil-Malmaison, qui y a vu une "atteinte aux symboles de la République" et a fait retirer vendredi les affiches dans sa commune.

La campagne d'affichage de la marque Maison verte, qui représente le flacon "élu produit de l'année 2017" ceint d'une écharpe bleu-blanc-rouge, avait été mise en place en milieu de semaine dans cette commune des Hauts-de-Seine située à l'ouest de Paris.

Son maire, Patrick Ollier, par ailleurs député LR et ancien ministre (2010-2012), a décidé de l'interdire en prenant vendredi un arrêté municipal pour faire retirer toutes les affiches.

"Ce montage associant l'écharpe tricolore, symbole de la République, à ce produit ménager dévalorise la fonction de l'élu et participe aux campagnes populistes de dénigrement de la fonction d'élu", a considéré M. Ollier dans un communiqué.

Dès lors, pour l'ancien président de l'Assemblée nationale (2007), "il s'agit d'une intolérable atteinte à l'image des représentants de la République française".

L'entourage de l'élu a confirmé à l'AFP que les affiches publicitaires "devraient être toutes retirées vendredi soir".

Contactée par l'AFP, la marque Maison verte s'est défendue de toute "volonté d'offenser, de nuire ou de porter atteinte à la République et à ses représentants", en faisant valoir "un clin d'?il en cette période électorale".

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages