Producteur passé à tabac par des policiers : "Ça pose immédiatement des questions de formation, de recrutement, de management des policiers", selon un spécialiste

franceinfo
·1 min de lecture

"Ça pose immédiatement des questions d'encadrement de l'activité, des questions de formation, de recrutement, de management, de doctrine des policiers dans la société française d'aujourd'hui", a analysé vendredi 27 novembre sur franceinfo Jacques de Maillard, directeur du CESDIP (Centre de recherche sociologique sur le droit et les institutions pénales), professeur de science politique à l'Université de Versailles Saint-Quentin, spécialiste des politiques de sécurité, après le passage à tabac d'un producteur de musique par des policiers à Paris. Les quatre policiers mis en cause sont en garde à vue dans les locaux de l'IGPN.

franceinfo : Qu'est-ce que cela veut dire, selon vous, cette violence de la part des policiers ?

Jacques de Maillard : Là, on a des images particulièrement choquantes, d'un déferlement de violence inexplicable ni légitime ni proportionnée, donc ces images nous choquent. Il faut essayer de réfléchir et de prendre de la distance pour essayer de comprendre ça, de manière plus générale, c'est-à-dire comment est-ce que ces pratiques-là sont possibles au sein de l'institution policière ? Ça pose immédiatement des questions d'encadrement de l'activité, ça pose immédiatement des questions de formation, de recrutement, de management, de doctrine des policiers dans (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi