Prodiges : un célèbre musicien tacle violemment l'émission de France 2

·1 min de lecture

Depuis 2014, France 2 diffuse l'émission Prodiges, d'abord présentée par Marianne James (saison 1 à 4), puis Daphné Bürki (saison 5) et enfin Marie-Sophie Lacarrau (saison 6 et 7). Le concept : des enfants et des adolescents de 7 à 16 ans viennent montrer leur don pour la musique classique, le chant ou la danse. Émission qui n'est pas vraiment du goût de Renaud Capuçon. Lundi 15 mars, invité de La bande originale, présentée par Nagui sur France Inter, pour faire la promotion de son nouvel album Elgar : concerto et sonate pour violon, le violoniste a déploré l'image de la musique classique montrée dans les diverses émissions, assurant qu'il fallait "plus de réflexion au sein de nos télévisions". Immédiatement, Nagui lui a demandé s'il parlait des émissions Prodiges et Symphonissime.

"Je vais dire les choses comme je les pense parce que c'est important", a déclaré Renaud Capuçon en préambule, avant de violemment tacler Prodiges : "Je pense qu'il ne faut pas confondre le divertissement et la musique classique. [...] Prodiges est une émission de divertissement qui a le droit d'exister, je n'ai aucun problème avec ça." Il a cependant "refusé d'y participer il y a très longtemps". "Et j'assume", a-t-il assuré. Son frère, le violoncelliste Gautier Capuçon, lui, a été jury de la dernière saison avec la soprano Julie Fuchs et la danseuse étoile Marie-Claude Pietragalla.

"La musique classique peut être un divertissement, ce que je veux dire c'est qu'on ne peut pas penser la musique classique (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Patrick Poivre d'Arvor accusé de viols : ce qu'en pense la direction de TF1 de l'époque
Patrick Poivre d’Arvor : une femme raconte comment elle a été obligée de se barricader dans sa chambre d'hôtel
Patrick Poivre d'Arvor : ce dérangeant procédé du journaliste pour convaincre l'une de ses victimes présumées
Patrick Poivre d'Arvor accusé de viols par plusieurs femmes : la réponse de son avocate
Patrick Poivre d'Arvor : ce surnom que lui donnaient les femmes de la rédaction de TF1