Un proche de Valls accuse Mélenchon de complicité avec «les thèses de Dieudonné et Soral»

R.L.
Manuel Valls et Jean-Luc Mélenchon en 2011. 

C'est l'escalade verbale entre Jean-Luc Mélenchon et Manuel Valls. Sur Twitter, le député de la France insoumise accuse les proches de l'ancien Premier ministre d'être «totalement intégré à la fachosphère». 


Manuel Valls et ses proches ne décolèrent pas contre une lettre publiée sur le site de Jean-Luc Mélenchon, dans laquelle il l'accuse de proximité «avec les thèses ethnicistes de l'extrême droite» et «avec les dirigeants de l'extrême droite israélienne».

 

Samedi matin sur BFMTV, Francis Chouat, successeur de Manuel Valls à la mairie d'Evry (Essonne), s'en est pris au député de la France insoumise qui justifiait dans ce texte sa démission d'une mission parlementaire sur la Nouvelle-Calédonie présidée par Manuel Valls.

 

«Son coup d'éclat témoigne d'un profond mépris pour la Nouvelle-Calédonie et le travail parlementaire», a d'abord commenté Francis Chouat sur BFMTV. Il a dénoncé «le mélange des arguments employés, en allant jusqu'à traiter Manuel Valls d'allier des thèses ethnicistes de l'extrême droite ». «C'est fort de la part de la France insoumise qui est soutenu par le FN pour retirer le drapeau européen de l'hémicycle», a-t-il ajouté faisant à l'amendement déposé par les députés mélenchonistes.

 

«Procès de Moscou»

 

«C'est un adepte des procès de Moscou, a martelé Francis Chouat. Il s'agit d'accuser de manière irraisonnée». «Ce qu'il y a derrière, c'est une complicité de plus en plus explicite avec les sinistres de la République, avec les thèses de Dieudonné et Alain Soral», a renchéri le maire d'Evry avant d'ajouter : «ce n'est pas un combat de personne, c'est un combat politique éminemment». 

 

Un peu plus tard dans un tweet, Francis Chouat a expliqué que dans la circonscription de l'Essonne où Manuel Valls a été élu en juin dernier, «la France insoumise et sa candidate n'ont pas rejeté le soutien de Dieudonné au second (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Macron devant des journalistes : le bordel, «c'est vous qui le mettez»
Affaire des écoutes : un procès requis contre Nicolas Sarkozy
Manuel Valls juge «ignobles» les accusations de Jean-Luc Mélenchon
Nouveau week-end de manifestations en Catalogne
Macron, un «bordel» très calculé

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages