Quels sont les enjeux de l'accord diplomatique passé entre Israël et les Emirats arabes unis, qui vise à normaliser les rapports entre les deux pays ?

franceinfo
·2 min de lecture

C'est la surprise diplomatique de l'été. Les Emirats arabes unis et Israël doivent signer d'ici à trois semaines un accord destiné à normaliser leurs relations diplomatiques. Annoncée jeudi 13 août par Washington, cette normalisation a été qualifiée d'"historique" par le président américain Donald Trump. Après l'Egypte en 1978 et la Jordanie en 1994, les Emirats arabes unis seraient le troisième pays arabe à suivre cette voie. Quels sont les enjeux de ce rapprochement, le premier de la part d'un pays du Golfe ? Franceinfo fait le point.

Ils vont former un front commun contre l'Iran

Le premier objectif de ce rapprochement est de sceller une alliance entre les Emirats arabes unis, Israël et les Etats-Unis contre leur adversaire commun, l'Iran chiite. Sur Twitter, le président des Etats-Unis a d'ailleurs rapidement manifesté son enthousiasme, jeudi 13 août, après l'annonce de cette normalisation, en insistant sur un "accord historique de paix" entre "deux grands amis" de Washington.

Le sous-texte est facile à comprendre : les trois pays proclament au grand jour qu'ils ont un ennemi commun dans la région. Téhéran ne s'y est pas trompé et a dénoncé la "stupidité stratégique d'Abou Dhabi et de Tel-Aviv qui renforcera (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi