Proche-Orient : quelles chances pour la paix ?

Comme chaque année, ce 15 mai, les Palestiniens ont commémoré la "Nakba", la "catastrophe" en arabe qu'a constitué pour eux la création d'Israël en 1948. À Gaza, ils se sont rassemblés en nombre pour les funérailles d'au moins 60 manifestants tués lundi par l'armée israélienne, alors que les États-Unis inauguraient leur nouvelle ambassade à Jérusalem. Le Secrétaire général de l'ONU demande une enquête indépendante sur les événements. Comment sortir de la spirale mortifère ?