Proche-Orient : Donald Trump dévoile un plan de paix qui satisfait Israël, mais qui est rejeté par les Palestiniens

franceinfo avec AFP

Donald Trump a dévoilé, mardi 28 janvier, son plan de paix pour le Proche-Orient, fondé sur une solution à "deux Etats" israélien et palestinien. Le président américain accorde à Israël nombre de concessions dans ce projet "très détaillé" de 80 pages. Il propose notamment que le futur Etat palestinien ne voie le jour que sous plusieurs "conditions", dont "le rejet clair du terrorisme" et la démilitarisation. Jérusalem serait par ailleurs "la capitale indivisible d'Israël", a assuré Donald Trump, restant évasif sur les moyens de concilier cette promesse avec la proposition qu'il a reprise à son compte de créer une capitale de l'Etat palestinien à Jérusalem-Est.

La carte des Etats israélien et palestinien prévoit un tunnel reliant la Cisjordanie à la bande de Gaza et une souveraineté d'Israël sur la vallée du Jourdain. "Tous les musulmans aux intentions pacifiques seront bienvenus pour visiter et prier à la mosquée Al-Aqsa", troisième lieu saint de l'islam, précise la légende de la carte tweetée Donald Trump. Une quinzaine de colonies israéliennes figurent par ailleurs en Cisjordanie et sont intégrées à Israël.

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi