"La prochaine fois, je te louperai pas" : Valérie Bacot raconte les sévices de son bourreau

·1 min de lecture

Valérie Bacot a surmonté l’impensable. Violée par son beau-père dès ses 12 ans, elle a ensuite été l’épouse de ce dernier, devenu son proxénète. Celle qui a tué Daniel Polette, de son nom, le 13 mars 2016, doit désormais faire face à son procès. Depuis le lundi 21 juin, la mère de famille assure sa défense devant la cour d’assises de Saône-et-Loire. Pour son acte, elle risque la réclusion criminelle à perpétuité. Auprès de la justice, elle a raconté "l’enfer extrême" que son époux lui faisait vivre.

Tombée enceinte à 17 ans de son beau-père, alors âgé de 42 ans, Valérie Bacot a accepté de vivre avec son bourreau, lorsque sa mère l’a chassée de chez elle. "Je voulais garder mon enfant. J’avais personne. Où je pouvais aller ?", a-t-elle lancé, pour expliquer la raison pour laquelle elle a emménagé avec son violeur. "J’ai toujours voulu avoir des enfants et qu’ils aient un père", a-t-elle enchaîné. Malgré ce que Daniel Polette lui a fait subir au quotidien, elle n’osait pas le contrarier. "J’ai toujours fait ce qu’il m’a dit", a affirmé celle qui a, aussi, été victime de violences conjugales. "Au départ, c’était des claques, puis c’est devenu des coups de pied, des coups de poing et il m’étranglait. Au fil du temps, il y a eu des menaces avec l’arme", s’est-elle souvenue, en précisant qu’il la lui "mettait sur [s]a tête et [lui] disait : ‘la prochaine fois, je te louperai pas’".

Traitée de "bonne à rien" par son agresseur, Valérie Vacot a été obligée de "ramener de l’argent" en se (...)

Lire la suite sur le site de GALA

PHOTO - Jenifer aux 20 ans de Star Academy : ce cliché qui ravit les fans
Les 12 coups de midi : une candidate emblématique en deuil, son mari est mort
PHOTOS - Kate Middleton, Meghan Markle, Elizabeth II... Ce que disent les signes astrologiques de la famille royale
Didier Deschamps bientôt grand-père ? Les confidences de sa belle-fille Mathilde
Jean Castex encaisse les coups : "Quand il y a un vrai enjeu, il n'est plus là"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles