Et si le prochain Premier ministre était... Emmanuel Macron ?

Une fin de quinquennat avec ou sans Edouard Philippe ? Telle est la question. Et elle semble particulièrement épineuse pour Emmanuel Macron. Conforté dans l'opinion par sa gestion de la crise sanitaire, le Premier ministre soigne sa communication et s'érige en personnage loyal et fiable. Délicat face à cette stratégie de lissage d'expliquer aux Français qu'un remaniement s'avère nécessaire. Malgré le contexte, le président de la République n'en démordrait pas. Selon L'Opinion, il ne supporterait plus l'aspect trop technocratique de l'organisation au sommet de l'Etat et voudrait s'affranchir des règles édictées par la constitution. Trop rigides, trop perpendiculaires, trop figées. L'idée serait de tenir des "rênes courtes", écrivent nos confrères. En gros, s'attribuer plus de décisions. Alors, plutôt que de conserver ou remplacer l'actuel locataire de Matignon, le chef de l'Etat envisagerait une autre option, beaucoup plus ambitieuse et inattendue : supprimer le poste ! Ou du moins, se l’accaparer via une solution détournée. Un intime confie : "Il veut porter institutionnellement les affaires du pays. Il veut supprimer la fonction de Premier ministre, installer à Matignon un collaborateur, comme disait Sarkozy". Pas impossible que ce soit ce dernier qui lui ait d'ailleurs soufflé l'idée, tant les deux hommes apparaissent proches.

Nommer un collaborateur de l'ombre au poste pour récupérer la fonction

Un autre membre du cercle d'Emmanuel Macron ajoute : "La deuxième partie du quinquennat,

Retrouvez cet article sur Télé-Loisirs

Bob Sinclar dévoile qu'il travaille avec son fils Raphaël... et sa maman Chantal !
Julie Gayet : cette remarque de l'un de ses enfants qui l'a "horrifiée" pendant le confinement
Carlos Ruiz Zafon, écrivain de l'inoubliable Ombre du Vent, est mort à l'âge de 55 ans
Désespérée, Cécile Bois (Candice Renoir) pousse un coup de gueule face au déconfinement : "Je ne peux plus"
Fin de partie pour Eric, le n° 1 des 12 Coups de midi est éliminé après 199 participations : "Une lassitude mentale s’était installée…"