Procédure de destitution de Trump : la Maison Blanche empêche un acteur-clé de témoigner au Congrès

franceinfo avec AFP

Les démocrates ont lancé une procédure de destitution contre le président des Etats-Unis, soupçonné d'avoir demandé au président ukrainien d'enquêter sur son rival Joe Biden.

La confrontation se durcit. La Maison Blanche a empêché l'ambassadeur américain auprès de l'Union européenne de témoigner dans l'enquête des démocrates visant à une éventuelle destitution de Donald Trump. Gordon Sondland a participé à des échanges de SMS concernant l'Ukraine, au cœur de l'affaire ukrainienne.

Donald Trump a justifié cette décision en qualifiant les auditions organisées par l'opposition au Congrès sur l'affaire ukrainienne de "tribunal bidon". "J'adorerais envoyer l'ambassadeur [Gordon] Sondland, un homme très bien et un grand Américain, témoigner, mais malheureusement il témoignerait devant un tribunal bidon totalement partial", a-t-il tweeté.

"De nouvelles preuves fortes d'une entrave"

Pour les démocrates, l'absence de l'ambassadeur mardi matin, un "acteur-clé" dans l'affaire ukrainienne, et le fait qu'il n'ait pas livré de documents attendus représentent "de nouvelles preuves fortes d'une entrave aux fonctions constitutionnelles du Congrès", a réagi Adam Schiff, président de la puissante commission du Renseignement à la Chambre des représentants.

L'opposition soupçonne le président américain d'avoir fait pression cet été sur (...)

Lire la suite sur Franceinfo

Cette vidéo peut également vous intéresser :