Procédure de destitution de Donald Trump : lors des auditions publiques au Congrès, un diplomate américain charge la Maison Blanche

franceinfo avec AFP

Les langues n'ont pas tardé à se délier devant le Congrès américain à Washington. Invité à s'exprimer, mercredi 13 novembre, dès le début d'auditions publiques historiques dans le cadre de l'enquête visant à destituer Donald Trump, William Taylor, plus haut diplomate de l'ambassade américaine à Kiev, a déclaré qu'un canal diplomatique "irrégulier" avait été mis en place avec l'Ukraine. Ce canal poursuivait, selon lui, des intérêts allant "à l'encontre des objectifs à long terme de la politique américaine" en opérant à l'écart du canal officiel.

Selon William Taylor, choisi par les démocrates pour ouvrir le bal des auditions télévisées – au côté de George Kent, haut responsable du département d'Etat spécialiste de l'Ukraine –, ce canal était dirigé par l'avocat personnel de Donald Trump, Rudy Giuliani. William Taylor a également répété qu'il trouvait "dingue" qu'une aide militaire destinée à l'Ukraine puisse avoir été gelée "en échange" de l'ouverture d'enquêtes sur des rivaux du président américain en vue de la prochaine élection présidentielle (en novembre 2020), notamment l'ancien vice-président démocrate Joe Biden.

"Ceci n'est pas arrivé", a tonné à ce propos l'élu républicain Jim Jordan, soulignant que l'aide avait (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi